Inédit Joaillier & La Reine Margot
JOAILLERIE

Inédit Joaillier & La Reine Margot

En Octobre 2018, nous avons fait la rencontre de Monsieur Gille Cohen, directeur de "La Reine Margot", la plus ancienne Galerie Parisienne d'Archéologie, située quai de Conti, à Saint-Germain-des-Prés.

Monsieur Gilles Cohen, amateur de beaux objets et d'Histoire, a convié à l'occasion de l'Exposition "Signes des Temps", plusieurs Joailliers Créateurs à proposer des créations à partir d'éléments antiques.

C'est donc avec un plaisir immense que nous avons répondu à l'invitation. L'idée de créer autour d'un objet chargé d'Histoire, et de lui redonner vie en détournant son utilité à des fins esthétiques, tout en alliant le savoir-faire de nos artisans joailliers a été une expérience tout a fait stimulante.

Dans un premier temps, émerveillés, nous sommes partis à la découverte de ces objets, nous demandant à quoi ils pouvaient servir, de quelles époques ils étaient... Puis nous nous sommes demandés quel type de pièce nous allions faire, comment intégrer ces objets au bijou.
Nous tenions à ce qu'aucune partie des pièces archéologiques ne soient occultées mais aussi à ce que leur utilité première soit possible.

Ainsi, les objets antiques choisis, des sceaux d'époques différentes, ont été montés sur une maille en Or Rose, encerclés d''éléments en Or rose également, sertis de diamants, permettant la mobilité de ces sceaux.

Création Inédit, Gouaché original du collier "Reine Margot"

Les pièces Antiques qui composent le collier "Reine Margot" sont donc des sceaux cylindres, qui avaient pour utilité première d'identifier leur possesseur, ou même de représenter toute une famille.

Ils ont également un aspect Magique, et peuvent être considérés comme des amulettes, ce qui explique la présence iconographique de Divinités ou de Génies protecteurs.

Le sceau en calcite rose qui a été utilisé représente Gilgamesh, le Maître des Animaux, provenant d'une Collection exposée à l’Ashmoleam museum d’Oxford en Grande Bretagne, datant de la fin du second millénaire, début du 1er millénaire avant Jésus Christ.

Les deux autres sceaux en Diorite noire sont ornés de trois personnages debout, avec un motif floral. Ces sceaux datent de l'ère Néo-Babylonienne, 1er millénaire avant Jésus Christ. 

Le sceau en pâte de verre noire opaque, présent à l'extrémité du fermoir, représente un capridé. Il est d’époque Sassanide, IVème-VIème siècle après Jésus Christ.

www.lareinemargot.com